Historique

Tout d'abord, pourquoi avoir baptisée cette société de musique Ganelette. 

Certains Maursois ne le savent peut être pas, mais les habitants de Maurs portent, depuis la nuit des temps, le surnom de Ganelet. Certains supposent que cette désignation vient de ce que Maurs fut, dit-on, la patrie de Ganelon, beau-frère et traitre de Charlemagne. Cette polémique est sans objet car le "Ganelon" de Maurs n'est pas le traître chevalier de la "Chanson de Roland". Bien que ce nom signifie traitre, félons il n'a, à priori,  à Maurs pas le même sens. Pour preuve la consou dè Ganelets (chanson de Maurs) où les Maursois sont fiers d'être des Ganelets.  Fiers de ce surnom ils ont donc baptisé leur société de musique "la Ganelette".

Fondée en 1875 par Monsieur Vaurs qui la dirigea pendant une dizaine d'années, la Ganelette est une harmonie municipale. En 1885, Monsieur Maurs  de Lagoirie en assure la direction aidé de Monsieur Grannet directeur d'école.

 La Ganelette en 1885

 

Une longue période de sommeil va suivre. Ce n'est qu'après la seconde guerre que la Ganelette renaît en batterie-fanfare avec  Ludovic Vermande.

 

Défilé de la Ganelette à Maurs le 24 août 1947 

La Ganelette devient association le 14 novembre 1946.